Jason DE CAIRES TAYLOR, sculptures subaquatiques

 

Magique, intense, envoûtant !!!!

 

Jason de Caires Taylor, sculpteur anglais passionné de plongée sous-marine, suscité un intérêt international depuis qu'il a créé en 2006 le premier parc de sculptures sous-marines à la Grenade, aux Antilles. Ce parc, avec L’œuvre «Vicissitudes », est devenu un hommage aux esclaves morts, pendant la traversée, sur les bateaux négriers. Succès magistral avec des milliers de visiteurs. En 2009, Il inaugure un autre parc à Manchones Reef, près de Cancun au Mexique : 460 sculptures, le plus grand musée subaquatique du monde, qui ont pour thème l’évolution de la civilisation Maya. Les sculptures sont immergées dans un cours d'eau limpide et peu profonde donnant un accès idéal pour les plongeurs, les apnéistes et les bateaux à fond transparent. Son œuvre est soumise au changement des fonds marins, les statues deviennent le réceptacle d'une vie sous-marine, abris pour les poissons, support pour les micro-organismes, coraux et éponges. L'artiste nous invite à réfléchir sur la disparition progressive d’écosystèmes fragiles. Ces sculptures aident à reconstituer les récifs coralliens menacés de disparition par l'activité humaine, par pollution et le tourisme de masse, mais aussi pour préserver les récifs des typhons de plus en plus violents. Pour encourager les coraux à se développer, il utilise un mélange de ciment de qualité marine, le sable et des micro-silices pour produire un béton à pH neutre qui est renforcé avec armature en fibre de verre. En outre, certaines sculptures contiennent d’autres matériaux comme les carreaux de céramique et de verre ce qui leur confère la qualité de matériaux inertes à 95%.

 

Un autre musée, le premier en Europe, au vu le jour en 2016. Il s’agit du Museo Atlántico sur l’île de Lanzarote dans l'archipel des Canaries. 300 statues de grandeur nature ont déjà été déposées sous l’eau. Ici, Jason de Caires Taylor s’est inspiré, entre autre, de l’actualité et en particulier de la crise des migrants pour créer un tableau poignant « le Radeau de Lampedusa »... 

Lien vers le site web du Museo Atlantico 

 

Alors courrez chercher masque et tuba planqués dans la cave ou le grenier, chaussez vos palmes, mettez la bande son du Grand Bleu et "immergez" vous dans l'univers de cet artiste engagé en regardant quelques vidéos...  

https://www.youtube.com/watch?v=X33698McQ7g

https://www.dailymotion.com/video/x64rvr

https://www.youtube.com/watch?v=cHwNjoOE5L0

 

Attention il y a parfois des pubs avant les vidéos...